Comment fait-on de la météorologie ?

GFS, ECMWF, CEPMMT, AROME, ARPEGE, WRF...Autant d’acronymes et de termes en apparence très techniques pour le néophyte en météorologie. Pourtant, chez Metigate, ils sont la base de notre métier. Les expliquer simplement, c’est aussi vous faire comprendre la valeur ajoutée de nos services.

Cet article aura des allures de recette. Une prévision météorologique ne vient pas de nulle part. Il faut d’abord les ingrédients : des observations sur le monde pour disposer d’un état initial et des modèles pour le faire évoluer. De même que nous pouvons utiliser plusieurs qualités de chocolat pour faire un gâteau, nous pouvons nous référer à des modèles différents pour élaborer nos prévisions. Chaque modèle a ses spécificités, ses avantages et ses contraintes.

 

AROME est le modèle très haute résolution de Météo France, il couvre l’ensemble du territoire français mais sur de très courtes échéances. ARPEGE appartient aussi à Météo France, et ces prévisions s’étendent   sur l’Europe  et l’ensemble du globe. Il permet d’appréhender les phénomènes de grande échelle, comme les dépressions et les anticyclones, il est donc un peu moins précis que le modèle AROME. ECMWF est le modèle européen à grande échelle, ses prévisions s’étendent jusqu’à 10, 15 jours. Ces modèles, aussi performants soient-ils, ne correspondent pas tout à fait à la qualité de service et aux exigences que Metigate souhaite pour ses clients. Le modèle AROME, même s’il est très précis, ne permet pas à Metigate de répondre aux exigences des clients dont l’activité est transnationale par exemple. ARPEGE, s’il est en mesure de le faire se limite à 4 jours d’échéance et il est difficile d’envisager son usage au dela de l’Europe. D’autre part,  ces modèles ne sont pas gratuits. Metigate a donc principalement recours au modèle américain GFS, qui contrairement aux modèles précédents, est en open source mais dans son intégralité. Le modèle américain, dont la couverture est mondiale, est initialisé également quatre fois par jour.C’est en quelques sortes l’homologue du modèle européen (ECMWF)

 

Chaque modèle prévisionnel est structuré de manière différente et intègre plusieurs paramètres comme les observations marines, terrestres, satellites, la température de l’eau...Metigate a recours à ces modèles en fonction des demandes du client. Une fois que les ingrédients sont sélectionnés, en l'occurrence le modèle GFS, il faut les travailler, car le modèle GFS n’est qu’une première ébauche. C’est ici qu’intervient une  nouvelle chaîne de modélisation avec le WRF. Le WRF c’est un modèle  avec un ensemble d’équations qui permet d’avoir des prévisions météorologiques. Metigate a une lecture critique de ces équations et effectue des paramétrages en fonction des besoins du client. Un gâteau n’est pas seulement réussi grâce à la qualité des ingrédients choisis et des ustensiles utilisés mais aussi grâce “à un petit secret de cuisine”, jalousement gardé. Ce qui fait notre spécificité c’est la manière dont sont paramétrées les équations du WRF et les exigences que Metigate s’emploie à suivre dans le processus d’élaboration.

 

Chaque entreprise, de la grande société de transport ou de retail au bureau de trade marketing, a ses propres problématiques et exigences. Metigate leur apporte grâce à ce spectre de compétences sur la mise en ouvre de chaîne de modélisation des modèles prévisionnels très haute résolution dessinés exclusivement pour elle. Cette haute couture de la météorologie trouve ses racines dans les soutiens à la performance de l’équipe française de voile ou de ski lors des Jeux Olympiques, de Pékin, Vancouver ou Sotchi notamment. Les athlètes bénéficiaient de prévisions très haute résolution, à courte échelle, sur le plan d’eau olympique ou sur les pistes afin d’optimiser leurs entraînements et les préparer à briller dans les compétitions. Chez Metigate, nous pensons qu’une entreprise a ce même niveau d’exigence de qualité et de performance, et nous sommes en mesure d’y répondre, tant sur des courtes échéances que sur de la planification à longue échéance et cela avec les meilleurs outils.

 

 

Partager l'article sur :