Fournisseurs d’énergie : pariez sur l’hiver !

C’est une Lapalissade, mais lorsque la température baisse, la consommation d’électricité augmente. Les longs mois d’hiver pèsent sur la facture d’électricité des consommateurs. Jusqu’ici rien de nouveau. Sauf un détail. C’est en hiver que les consommateurs sont le plus susceptible de changer de fournisseur d’énergie. Une décision qui serait essentiellement motivée par le besoin urgent de réduire sa facture quand elle devient trop exorbitante.

 

Depuis le 1er juillet 2007, les marchés de l’électricité et du gaz naturel sont ouverts à la concurrence. D’après le baromètre du médiateur national de l’énergie, en 2017, 15% des français ont changé de fournisseur d’électricité et 19% de gaz naturel. Dans un contexte de marché dérégulé, les fournisseurs d’énergie doivent répondre aux exigences des clients : service sans faille, distribution optimale et surtout bas coût.

 

Lors des vagues de froid, la consommation d’électricité augmente. En janvier 2017, des températures négatives avaient fait bondir la demande et en aval la facture d’électricité du consommateur. Or, c’est une logique de coût qui incite principalement les français à changer de fournisseur. Pour 75% d’entre eux, le motif principal invoqué est “faire des économies”. Deux tiers des français considèrent que les factures d’énergie sont une part importante des dépenses du foyer.

 

Quand les températures diminuent drastiquement et que l’épisode météorologique s’apparente à un coup de froid, le consommateur voit sa facture d’électricité grimper et prend alors conscience qu’il est peut-être temps de réaliser des économies en changeant de fournisseur. En effet, les recherches de mot-clé dans les moteurs de recherches pour les offres des fournisseurs d’énergie augmentent de 30% environ chaque fois que les températures moyennes chutent sous les 6°C.

 

Les exigences des consommateurs ne portent pas seulement sur le coût mais également sur la qualité du service fourni. Les fournisseurs d’énergie doivent garantir une distribution optimale lors des épisodes de froid. Une baisse brutale des températures en dessous des 0 °C entraîne une hausse des sollicitations des consommateurs aux fournisseurs d’énergie de 120%.

 

Une vague de froid est une période stratégique à la fois pour le consommateur, qui est plus enclin à changer de fournisseur d’énergie, mais aussi pour les fournisseurs eux-mêmes qui sont tenus de répondre aux exigences accrues des consommateurs.

Partager l'article sur :