Ils sont de retour

30°C à Paris, 29°C en Bretagne et 30°C en Bourgogne, pas de doute, l’été est là : c’est le retour des piques niques dans les parcs, des glaces et des verres en terrasse. Et de nos amis les moustiques, qui se frottent les mains en voyant les tenues se raccourcir et les fenêtres s’ouvrir.

 Si nous revenons sur les derniers épisodes météorologiques, nous ne pouvons que constater la présence des ingrédients nécessaires pour que nos insectes préférés prolifèrent cet été : hiver doux, printemps humide et chaleur. Ainsi il y existe une météo des moustiques comme il y a une météo des neiges et des plages.

 

Les oeufs de moustiques sont protégés par une coque imperméable qui les maintient en vie même lorsque les températures sont négatives. Les oeufs pondus en automne passent alors facilement l’hiver et ce, d’autant plus lorsqu’il est doux. Lorsqu’arrive le printemps, ils reprennent leur cycle d’évolution. Pour passer à l’étape de la larve puis de la nymphe, les oeufs ont besoin de se développer dans des milieux chauds et humides où ils trouveront le plancton et les bactéries nécessaires pour se nourrir. Des pluies abondantes (10 mm/m2) favorisent les étendues d’eau stagnante : gouttière, marre, pots de fleur et même une terre humide immergée pendant plus de trois semaines, sont de véritables couveuses à moustique.

Pour achever sa transformation, l’oeuf a besoin entre 10 et 20 jours consécutifs à température moyenne, c’est-à-dire entre 20 et 25°C. Si les températures augmentent, le cycle raccourcit et si elles baissent, il s’allonge et s’interrompt lorsque la température est inférieure à 15°C.

 

Les facteurs pluie, humidité et chaleur peuvent donc nous donner une idée de la prolifération estivale des moustiques sur toute la France. C’est d’ailleurs l’observation qui a motivé la création du site vigilance moustiques et de sa carte interractive : http://vigilance-moustiques.com/. La data visualisation des conditions météo couplée à l’indice d’humidité est une opportunité à exploiter par les pharmaciens pour gérer leurs stocks de produits anti-moustiques et par les organismes de santé pour avertir les usagers d’un risque de prolifération des moustiques.

Et chez Metigate nous savons en plus anticiper le bon timing pour vendre des anti-moustiques ! Contactez-nous pour en savoir plus.

 

 

Partager l'article sur :